fbpx

Thérapie – Gestion du stress en complément des professionnels du bien être, de la santé

Acupuncteurs, audioprothésistes , diététiciens, épithésistes, ergothérapeutes, ostéopathes, kinésithérapeutes, masseurs, orthophonistes, professionnels de l’autisme, réflexologues, sophrologues…

Votre formation vous a préparé à recevoir des personnes qui présentent une déficience auditive, des difficultés d’élocution, des troubles alimentaires, des tensions corporels, souffrant de handicap… Ces pathologies sont parfois liés à du stress, des angoisses, des souffrances vécues et non exprimées consciemment et/ou oralement.

Votre profession vous confrontent à des patients, des familles avec des pathologies difficiles à appréhender, pouvant être vecteur de stress.

Le stress est un réflexe de défense, une réponse physique et physiologique de notre organisme aux agressions qu’il subit.

Cette réponse est stéréotypée, car elle emprunte toujours les mêmes circuits, déclenche les mêmes mécanismes au niveau du cerveau, entraîne les mêmes modifications biologiques, symptomatiques et organiques.

Elle est non spécifique car elle est toujours de même type quelque soit la stimulation, c’est ce que l’on nomme le syndrome général d’adaptation.

Le stress se déroule en trois phases :

La phase d’alarme qui sollicite notre système nerveux sympathique, des réactions émotionnelles, neurovégétatives et motrices apparaissent (anxiété, inquiétude, accélération du rythme cardiaque, sensation d’oppression, élévation de la tension artérielle… , tétanisation, contractions musculaires, tremblements).

Ces changements biologiques peuvent nous faire vivre un problème de façon exagérée et entraîner un agent stressant de plus en plus important pouvant entraîner une chronocité, faire naître une peur.

Si une solution est trouvée durant cette phase face à un agresseur ou à un agent stresseur, notre corps retrouve son équilibre. Si une solution n’est pas trouvée ou appropriée une deuxième phase se met en route.

Il s’agit de la phase de résistance ou phase d’adaptation qui active la voie lente de notre système parasympathique, elle permet d’élever notre seuil de tolérance face à notre douleur et d’augmenter notre endurance.

Si l’adaptation est réussie, le retour à la normale peut se faire. Si les capacités d’adaptation sont dépassées, une troisième phase intervient.

Il s’agit de la phase d’épuisement, celle pendant laquelle des symptômes plus ou moins graves apparaissent, comme la maladie d’un organe ou d’une fonction, dépression, troubles du comportement ou psychologiques,  pouvant mener jusqu’à la mort.

Pour prévenir cette phase, il est important dans votre profession, lors ou suite à un entretien, d’analyser les agents stresseurs qui vous perturbent et être à l’écoute de vos réactions corporelles et de mettre en place des stratégies d’adaptation sur les plans physiologiques, psychologiques et organisationnel.

Vos patients connaissent également ces situations, pour leur permettre de profiter des bienfaits de vos thérapies, il est salutaire de leur permettre en parallèle, de les libérer de ce qui est peut-être à l’origine de leurs pathologies.

Le stress a un lien avec l’expérience. Certaines personnes sont à l’aise pour sauter en parachute parce qu’ils ont eu un entraînement pour le faire. Ce stresseur va alors les stimuler, les motiver. Pour les personnes non entraînés, le stress associé à la peur de se jeter dans le vide va devenir paralysante. Pour le subconscient, une peur mobilise le système de défense du corps comme mécanisme de protection face à un danger imminent.

Notre organisme ne fait pas la différence entre une peur qui menace vraiment notre survie et une peur psychologique.

Les mécanismes de réactions physiologiques du subconscient face à une peur pour la survie de notre corps physique sont les mêmes que pour les peurs de nature émotionnelles. Lorsque nous avons de nombreuses peurs, votre corps reste en état d’alerte et de défense permanent.

Cet état d’alerte épuise notre système immunitaire et produits divers symptômes, au niveau physique (fatigue, perte de concentration contractures, pertes de l’appétit…), au niveau psychologique (sentiments de résignation, perte de confiance en soi, perte de sens…, au niveau émotionnel (sentiment de malaise, de mal être, d’inconfort…), au niveau intellectuel (difficultés de concentration, troubles de la mémoire…).

Le stress se manifeste plus souvent lorsque lorsqu’on se sent divisé à l’intérieur de nous-même, entre un désir ou un besoin et une peur.

Lorsque l’on est stressé, nous avez souvent beaucoup de dualités internes, de croyances négatives importantes.

Il devient alors important pour vous, comme pour vos patients, d’en avoir conscience, d’en faire une analyse et de prendre du recul par rapport à votre comportement et aux évènements qui vous génèrent du stress.

Thérapeute, coach de vie, consultante, formation gestion stress social et professionnel, site j’ai orienté mon métier sur l’écriture pour permettre aux personnes qui ne peuvent s’exprimer en face à face et/ou ne peuvent se déplacer (expatriation, handicap, hospitalisation, emploi du temps surchargé, stress social et professionnel…), d’extérioriser leurs difficultés. Je pense nos activités complémentaires, vous intervenez sur l’organisme, j’accompagne pour aider les personnes à retrouver l’estime de soi en leur permettant de mettre des mots sur des maux. Je propose des consultations, par mail, mais aussi par téléphone, skype, pour verbaliser, par l’écriture et/ou l’écoute active, pensées, émotions, ressentis. Objectif : contribuer à l’épanouissement de chaque individu, en l’aidant à trouver ses propres ressources, afin de le libérer des tensions liées à sa vie quotidienne, sociale et ou professionnelle, en alliant psychothérapie et gestion du stress.

La thérapie, la gestion du stress par mail, téléphone, skype est un excellent outil. Elle vous permet et permet à vos patients de s’exprimer depuis votre cabinet, depuis leur domicile, mais aussi lorsque vous êtes ou qu’ils sont en déplacement professionnel ou personnel.

L’expression des difficultés, des souffrances du moment, les ressentis, les émotions, les pensées face à une pathologique ou une situation qui a éveillé stress, angoisse, peur anxiété est réalisable au moment choisi par vous et vos patients. Cela devient un moyen spontané pour tout pour tous de vider l’esprit, d’évacuer ses douleurs, ses tensions et de prendre de la distance, du recul face à sa situation.

Choix de l’écriture :

Une feuille, un crayon, un clavier et il est possible d’exprimer tout ce que l’on ressent face à un évènement heureux ou malheureux, ses joies, son bonheur, ses espoirs, ses peines, sa colère, sa rage, son désespoir.

Chacun écrit avec ses propres mots, comme il le sent. Pas besoin de se justifier devant personne, expression sans crainte d’un jugement extérieur.

Un texte peut être de trois lignes, comme de trois pages, selon la situation du moment.

Possibilité de sécuriser vos écrits, en les supprimant quand on le sentiment d’avoir terminé, mais aussi en les conservant dans un endroit sûr ou en les enregistrant, les archivant sur son ordinateur avec un mot de passe.

L’écriture a de grandes vertus, elle est un excellent vecteur de libération, d’expression de ses pensées, sentiments, ressentis, émotions.

L’écriture permet de s’exprimer, de s’extérioriser, de se vider l’esprit, d’évacuer ses douleurs, ses tentions, son stress, de prendre de la distance face à une situation. C’est un outil thérapeutique pour franchir les moments difficiles de la vie.

L’écriture est un bienfait à la portée de tous. Cela peut même devenir un plaisir.

La peur de la page blanche, d’avoir le sentiment de ne pas savoir quoi écrire. Faire le test. Choisir un sujet et se lancer, sans à priori, sans jugement sur soi-même, le plus simplement possible. L’effet peut être impressionnant, vous pouvez vous surprendre.

En retour, par la lecture de ses écrits, on peut prendre conscience de ses façons de réagir face à un ou des agent(s) stresseur(s).

Est-ce la fuite qui vous permet de vous soustraire à la tension ?
La lutte qui vise à éliminer la cause de l’agression ?
L’inaction ou l’inhibition qui vous immobilise ?

Nos attitudes sont autant de réactions de survie et dépendent de la façon dont on perçoit une situation.

Choix de l’expression orale (téléphone, skype) :

Elle permet aux personnes d’entendre une voix, d’être en face à face, de mettre un visage sur la personne qui la prend en charge dans la démarche qui est la sienne. Elle permet une interactivité dans les propos échangés. Elle peut être rassurante pour les personnes qui ont besoin d’être accompagnées.

Elle a les mêmes vertus libératrices que l’écriture : s’extérioriser, de se vider l’esprit, d’évacuer ses douleurs, ses tentions, son stress, de prendre de la distance face à une situation. C’est un outil thérapeutique pour franchir les moments difficiles de la vie.

La thérapie, la gestion du stress permet de prendre conscience de ses réactions face à un ou des agents stresseurs en fonction son environnement, sa profession, sa situation familiale, son mode d’éducation, sa personnalité.

La thérapie est un outil qui vous permet de prendre du recul et adopter des stratégies d’adaptation en prenant conscience de :

Ce que l’on peut changer en soi, face à un évènement venant de l’extérieur, sachant que l’on ne peut pas changer l’extérieur.

Est-ce que c’est notre façon de vivre qui est stressante pour soi et comment y remédier ?

Face à une situation qui dérange, quels sont nos possibilités d’adaptation ?

La thérapie, la gestion du stress aident à se déconnecter d’un environnement vécu comme agressif et qui se réveille face à une situation, à diminuer ses tensions psychiques et corporelles en aidant à recréer un lien entre le corps et l’esprit, à faire le vide dans sa tête et son corps, à dominer les effets du stress.

Les solutions d’adaptation quelles soient physiologiques, psychologiques ou organisationnelles sont propres à chacun d’entre nous en fonction de son vécu. Les outils proposés d’aide à la gestion du stress sont donc adaptés à chacun en fonction de situation.

Un travail thérapeutique est bénéfique s’il s’applique au quotidien. L’objectif de mon travail est de vous permettre et de permette à vos patients, de découvrir vos moyens, points forts, points faibles, dont vous disposez pour transformer vos difficultés, en expériences et réussir dans les missions qui sont les vôtres, dans le respect de vous-même, de vos patients, de leurs familles.

La thérapie, la gestion du stress, par mail, téléphone, skype est un gage de réussite et de votre épanouissement personnel et professionnel.

Outils d’aide :

Pack dédiés aux professionnels de santé, de bien-être

Se procurer l’outil d’aide

Savoir-Etre/Savoir-Faire

Découvrir le programme

Chroniques « Changer son regard » : Apprivoiser son stress

Ecouter/Lire

Chroniques « Changer son regard » pour la gestion de son stress

Découvrir l’ensemble des chroniques

Article rédigé et publié par Virginie Lefranc
Thérapeute, Coach de vie
Auteur de la chronique «Changer son regard»
Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel
Gestion du stress social et professionnel
Donner du sens
Savoir-Etre/Savoir-Faire

Newsletter
S’abonner à ma newsletter
S’abonner aux chroniques «Changer son regard»
Me contacter (séance découverte gratuite de 30 mn)

La reproduction partielle ou intégrale des éléments précités et d’une manière générale, la reproduction de tout ou partie de cette article, sur tout support quel qu’il soit, est formellement interdite, sans l’accord écrit et préalable de Virginie Lefranc.

(Visité 9 fois, 1 visites aujourd'hui)

Ajouter votre commentaire

Recevoir ma prochaine publication

Mon article gratuit

• Mon astuce pour réaliser mes intentions au quotidien