fbpx

Penser ou pensée

Une partie de nos souffrances et de conflits dans nos relations trouve sa source de notre proportion à penser pour autrui.

Plus nous pensons pour autrui, plus nous agissons en fonction de nous pour les autres, en fonction de notre vécu, de notre personnalité, de nos croyances.

Nous pouvons, ainsi, profiter d’un moment de vulnérabilité pour faire passer, en priorité, nos envies, nos besoins, au détriment d’autrui.

Penser pour autrui cache, bien souvent, une intention, parfois concrétisé avec la mise en avant de faire plaisir, mais aussi nous amener à réagir.

Penser pour autrui est même un métier pour certains pour nous amener à utiliser de nouveaux produits, services, en repérant nos habitudes de consommation et en adaptant un langage aux plus de près de nos comportements et méthode de consommateurs, à l’origine des techniques de ventes pour en fait mieux nous acheter et nous faire acheter.

Personnellement, professionnellement et socialement avoir de nouveaux produits, services impactent nos habitudes de consommation, nourriture, lectures, films, publicités… et peuvent nous apporter confort comme inconfort, bien-être comme mal-être, si nous ne nous posons pas les bonnes questions, sur leur utilité pour nous-même, notre sens à les utiliser.

Il nous est donc essentiel de penser par nous-même avant de valider, suivre pensée d’autrui, par une prise de recul sur les informations et connaissances reçues, en fonction du sens que tous produits ou services éveillent en nous, en fonction de nos valeurs et besoins, leur utilité, leur utilisation, à court terme, comme sur le long terme.

Penser par nous-même est une capacité propre à chacun de nous, qualité à développer et qui n’équivaut pas à penser qu’à soi.

Penser qu’à soi engendre égocentrisme, penser par soi-même développe empathie, respect, bienveillance.

Penser par soi-même est le seul moyen indispensable pour éviter prise de pouvoir d’autrui sur nous-même, nous épargner rancœurs, regrets, nous éviter d’être manipulé.

Si nous avons tous des compétences, un savoir-faire, faire appel à autrui est, parfois nécessaire, pour la mise en œuvre de nos projets.

Avant de partir dans un processus, nous nous devons d’avoir, au préalable, penser notre projet au plus près de nous.

Tout le long de ce processus, nous nous devons de veiller que notre interlocuteur et/ou prestataire ne pense pas à notre place, afin de rester tout au long de la collaboration, aligné avec nos pensées, nos paroles et nos actes.

Si nous constatons que nous nous éloignons de notre enthousiasme à créer, œuvrer et sommes confrontés à de la colère et/ou de la tristesse, il est fort possible que notre/nos intervenants est mis à profit ses pensées, sa vision au détriment de nos intentions et du sens donnés, à celles-ci…

Nous retrouvons cette situation, lors d’une conversation où nous prenons conscience, qu’une personne s’exprime à notre place où à la place d’autrui, avec, sentiment d’autant plus désagréable si un jugement est exprimé, ou si les paroles entendues ne sont pas le reflet de nos pensées.

Dès que nous ressentons cette situation, nous nous devons d’oser prendre notre place, d’exprimer et de rappeler à nos interlocuteurs, notre libre-arbitre et le libre-arbitre de tout individu, notre cadre, nos limites, si besoins nos intentions et objectifs, afin de rester en lien, avec nos valeurs,  le sens donné à nos pensées, nos paroles et nos actes.

Attitude et comportements essentiels pour éviter de créer en nous dualités. Dualités qui si nous suivons les pensées d’autrui s’accentuent et créent au fil du temps désalignement équilibre, indispensable à nos réalisations, nos épanouissement.

Nous pouvons ainsi devenir notre pire ennemi par un auto-sabotage inconscient, dans nos activités.

Il nous est en, effet, impossible de nous affirmer, d’exprimer le meilleur de nous-même, si nous ne sommes pas, complètement, en phase avec ce que nous ressentons intrinsèquement, nos peurs, nos doutes prenant l’ascendant sur notre positivité,  notre volonté et surtout le sens donné à nos pensées, nos paroles et nos actes.

Nous n’avons aucun pouvoir sur les pensées d’autrui, mais avons plein pouvoir sur nos pensées, en ce sens, nous nous devons d’être vigilent sur la qualité de nos pensées.

Penser, positivement, nécessite de nous éloigner de la négativité.

Extérioriser nos pensées, auprès de personnes bienveillantes peut-être libérateur, source de prise de recul et d’évolution.

En ce sens, nous pouvons partager nos pensées en paroles, mais nos pensées ne doivent pas être imposées à autrui. Elles peuvent être, uniquement, des suggestions, source d’éveil ou pas.

Personne n’a de bouton arrêt des pensées.

Ressassement, peurs, sentiment d’être victime… sont autant de situations source de nos pensées négatives.

Accueillir et accepter nos pensées négatives est la clé pour les éloigner de nous en ne leur accordant pas de pouvoir. En effet, plus plus nous y accrochons, plus elles restent présente.

Accueillir et accepter nos pensées négatives permet lâcher-prise et de les transformer en pensées positives par la conscience de l’instant présent.

Dans l’instant présent, seul la réalité est.

Revenir à l’instant présent permet de nous éloigner de nos suppositions, nos impressions pour nous réapproprier pensées positives et nous rapprocher de nos besoins, poser intention pour les satisfaire.

Plus nos pensées sont orientées positivement, plus nous sommes créateur de la transformation situations perçues comme négatives en positives.

Pour orienter nos pensées, positivement est notre capacité à penser par nous-même, nous pouvons remplacer toutes pensées négatives par un souvenir proche comme lointain vécue positivement, comme conscientiser le positif vécu depuis, le matin (une réalisation, un moment vécu agréablement…) et, ce à tous moments de la journée.

Ecrire, chaque jour, dans un carnet trois à cinq ressentis ou événements vécus positivement.

Nous endormir en pensant à ces moments positifs est gage d’avoir de meilleures et bonnes pensées au réveil.

Dans les moments difficiles de lâcher-prise, lire une citation inspirante, nous relier à la nature permet de renouer avec notre positivité et de la ressentir.

Toutes pensées positives créent ressentis de joie, d’enthousiasme.

Nos pensées sont propres à chacun de nous, elles font écho à nos ressentis. Personne ne peut ressentir à notre place, donc personne ne peut penser à notre place, même au nom d’un soi-disant mieux ou bonheur pour nous-même.

Nous sommes seuls le veilleur de nos pensées pour notre bien-être, nous exprimer en paroles et en actes, au plus près de nos aspirations et envies, nous respecter, être garant de notre intégrité, notre authenticité.

Et vous quel est votre regard ?

Outils d’aide :

Se libérer de ses blessures du passé pour éviter de penser à la place d’autrui

Se procurer l’outil d’aide

Se libérer du bavardage intérieur, source de penser pour autrui et de pensées négatives, se recentrer sur soi, ses besoins, pour transformer toute situation en opportunité d’évolution, de mieux être

Se procurer l’outil d’aide

S’ouvrir au pardon pour être en paix avec soi-même, cesser de ressasser, de penser négativement pour nous-même et les autres

Se procurer l’outil d’aide

Avoir confiance et estime de soi pour ne plus penser pour autrui, par besoin de maîtrise et  penser positivement pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Accueil, apaiser son stress pour éviter de penser pour autrui, cesser de ressasser et pensées positivement pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Lâcher-prise, éviter de penser pour autrui, s’apaiser pour transformer toute situation en opportunité d’évolution en pensant pour soi-même

Se procurer l’outil d’aide

Se libérer émotionnellement pour cesser de ressasser, penser négativement et pour autrui, transformer situation en opportunité d’évolution en pensant pour soi-même

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui en retrouvant plénitude, lien à soi pour penser positivement pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Accepter son unicité, être authentique libérer de penser pour autrui, penser et exprimer ses pensées, pour un alignement avec ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Retrouver joie et enthousiasme, force intérieure pour penser pour soi et ne plus penser pour autrui

Se procurer l’outil d’aide

Renouer avec l’amour inconditionnel pour respecter les pensées de chacun, aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Face à situation vécu douloureusement, s’apaiser facilement et rapidement pour éviter de penser pour autrui, lâcher-prise et  reprendre le contrôle de ses pensées, agir positivement pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui en activant ses talents psychiques pour aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui en activant ses potentiels de régénération, d’auto-réparation pour aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui, en développant calme contentement, convergence et créativité pour aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Créer sa bulle personnelle pour cesser de penser pour autrui et penser à soi en s’apportant calme et sérénité

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui en renouant avec son essence, en nourrissant son être intérieur pour aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Méditer pour cesser de penser pour autrui, se relier à soi pour s’apaiser, aligner ses pensées, ses paroles, ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui par des Méditations guidées pour se relier à soi, avoir confiance et estime de soi et aligner ses pensées, ses paroles et ses actes

Se procurer l’outil d’aide

Sons et ambiances de la nature pour cesser de penser pour autrui, se relier à soi, trouver calme, renouer avec pensées positives pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Elever son taux vibratoire pour cesser de penser pour autrui, se reconnecter à soi, à ses potentiels, ressources pour penser et agir positivement pour soi

Se procurer l’outil d’aide

Cesser de penser pour autrui, en osant exprimer le meilleur de soi, par un alignement pensées paroles actes

Se procurer l’outil d’aide

(Visité 11 fois, 1 visites aujourd'hui)

Ajouter votre commentaire

Chroniques associées

Articles associés

Abonnement chroniques

Abonnement chroniques

Outil interactif de connaissance de soi, de développement personnel et de coaching Pourquoi ? Parce que pour toutes situations, les réponses sont en chacun de nous. Qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire, l’essentiel est d’être en paix avec nous-même, à tout instant, d...Lire la suite
Abondance ou Prospérité

Abondance ou Prospérité

  Nous employons souvent la notion d’abondance et plus particulièrement, pour l’attirer à nous. Plus nous évoquons le besoin d’abondance, plus nous souhaitons avoir en grande quantité, avec en arrière fond, il vaut mieux avoir plus que moins et vivre dans l’abondance. Vivre da...Lire la suite

Outils d'aide associés

Attention et Concentration

Attention et Concentration

Le cd FOCALISATEUR D’ATTENTION Est un outil d’accompagnement Pour focaliser son attention, se concentrer Dans les moments de travail, comme les moments de ressourcements, l’attention et la concentration permettent de mobiliser nos facultés mentales et physiques, sur un sujet, une action à m...Lire la suite
Attirer la prospérité et la richesse

Attirer la prospérité et la richesse

Plus nous nous dévalorisons, plus nous avons émotions et ressentis, freins à la confiance et à l’estime de nous et créons difficulté à recevoir en valeur, le fruit de nos actes, notre travail. Je vous invite à découvrir un outil d’aide pour développer vos pensées et émotions positiv...Lire la suite

Outils d'aide associés supplémentaires

Ceci est un test pour les outils d’aides associés

Recevoir ma prochaine publication

Mon article gratuit

• Mon astuce pour réaliser mes intentions au quotidien