fbpx

Les pouvoirs de la confiance en soi

Le levier de la confiance en nous et de ses pouvoirs est l’estime de nous.

Sans estime de nous, notre confiance est altérée et moins nous avons confiance en nous, en nos possibilités de réalisation

Nos attitudes et comportements sont fonction du regard que nous avons de nous.

Une mésestime de nous détériore nos capacités à acquérir de nouvelles connaissances associées à la dimension affective, en fonction de l’importance porté au jugement et au regard des autres (peur de ne pas être ou plus aimé)

Pourquoi ?

Plus nous nous dévalorisons, nous sous-estimons, nous ressentons et nous voyons comme un vilain petit canard, plus nous occultons nos ressources, nos potentiels, indispensables pour être en confiance et avoir confiance dans nos réalisations.

Et réciproquement, plus nous portons attention au jugement des autres, à leur regard et portons un regard négatif sur nos expériences en les voyant comme des échecs, plus nous impactons notre confiance en nous.

Si une mésestime de nous et un manque de confiance trouvent, parfois, leur origine, dans notre enfance, en fonction de notre vécu, l’estime de nous et de notre confiance fluctuent en fonction de notre perception des événements extérieurs et de leur impact sur nous.

Sans estime de nous, notre confiance est altérée et moins nous avons confiance en nous, plus le manque de confiance nous inhibe dans nos engagements, nos actions.

Si un recours à un professionnel de l’accompagnement est parfois nécessaire pour nous libérer d’une mésestime de nous, nous pouvons, aussi, au quotidien, œuvrer à reconstruire et à maintenir une bonne estime de nous.

Comment ?

  • En nous libérant de nos suppositions et impressions
  • En cessant de penser pour autrui
  • Cesser de nous comparer aux autres, de vouloir être conforme à autrui
  • Accepter nos qualités, mais aussi nos défauts (Nous rappeler que ce que nous percevons comme défauts, sont bien souvent le levier de nos qualités)
  • Noter chaque soir nos réalisations, plutôt que penser, ressasser sur ce qui reste à faire, car il y aura toujours quelque chose à faire)
  • Remplacer tout sentiment d’échec, par la conscience d’avoir vécu une expérience enrichissante (toute situation nous apprend)
  • Nous éloigner des relations toxiques, source de dévalorisation, de jugement, de non-acceptation de nos différences, du non-respect de nos valeurs
  • Nous libérer de la culpabilité, de la peur du jugement d’autrui
  • Agir en fonction de notre petite voix et non en fonction de ce que nous entendons
  • Penser à être notre Meilleur Ami, en toute circonstance, agir à notre rythme (personne ne sait mieux que nous, ce qui est bon et juste pour nous)
  • Nous aimer par la conscience de notre richesse intérieure (capacités, ressources). Les lister pour ne jamais les oublier, nous aimer inconditionnellement

Notre estime de nous crée une force intérieure qui, chaque jour, nous permet d’Etre pour œuvrer, selon nos aspirations et envies.

Malgré cette force intérieure, tout nouveau apprentissage, peut-être source de peurs, d’inquiétudes, il  nous appartient, alors, à partir de notre estime de nous, d’œuvrer à développer notre confiance en nous, face à l’inconnu, la nouveauté

Comment ?

  • Travailler sur notre posture. Nous tenir dos droit, épaules relevées, tête haute
  • Visualiser nos rêves, vos envies et les voir comme des apprentissages réussis avec succès
  • Ecrire, mémoriser et réciter des citations positives, idéales pour contrer nos pensées négatives
  • Penser à notre ancrage, par la conscience de nos pieds au sol
  • Nous entourer de deux ou trois personnes bienveillantes et sans jugement
  • Penser et agir conscient de nos ressources, nos potentiels, nos valeurs
  • Accueillir et accepter nos peurs, et oser nous exprimer, sans nous imposer, oser réaliser nos envies, nos rêves
  • Etre conscient de tous nos apprentissages et réussites, depuis notre enfance, pour toutes nouvelles réalisations
  • Utiliser la techniques des petits pas dans nos réalisations (une étape à la fois et en fonction de ce qui est bon et juste pour nous
  • Réaliser au moins une action, source de joie, dans votre journée, d’inattendu ou différentes de vos actions habituelles et être satisfait de l’avoir réussi, par sa planification, sa concrétisation
  • Nous désencombrer de ce qui ne nous appartient pas pour cesser de lutter sur ce qui ne peut être changé et œuvrer, avec engagement, sur ce qui nous appartient, a du sens pour nous, répond à nos besoins et envies
  • Nous complimenter d’avoir oser et pour toutes nos réalisations
  • Nous endormir, en listant au moins trois choses positives, de notre journées nos réalisations, plutôt que penser, ressasser sur ce qui reste à faire, car il y aura toujours quelque chose à faire)

Quand nous avons estime de nous et confiance en nous, nous

  • Savons dire non et nous exprimons, avec notre cœur, selon notre ressenti
  • Nous affirmons sans nous imposer
  • Nous sentons à notre place, en toute circonstance
  • Nous sommes détachés du regard et du jugement d’autrui
  • Nous comprenons et donnons en sens à nos pensées, pouvons les laisser aller pour retrouver des pensées positives
  • Nous acceptons et valorisons nos différences, pour nous accomplir
  • Nous sommes fidèles à nous-même, Sommes et osons agir avec authenticité et sens, dans le respect de nos valeurs, de nos rythmes
  • Nous privilégier en toute circonstance la qualité à la quantité (y compris dans nos relations)
  • Nous sommes libérés du besoin d’amour qui empêche l’amour d’exister
  • Nous apprécions nos moments de solitude, nécessaires à notre ressourcement, notre créativité, tout comme nous apprécions nos moments de convivialité
  • Nous avons la capacité à accueillir notre stress, nos doutes, de prendre du recul pour Etre et agir avec respect de nous, des autres
  • Nous avons capacité à voir toutes expériences comme opportunité d’évolution et à tenir bénéfice pour une transformation positive
  • Nous sommes en paix avec nous-même, empathiques et bienveillants

Tous ces bénéfices sont la clé d’un bon état d’esprit, pour un juste équilibre en Tout, y compris de nous (physiquement, psychiquement, physiologiquement…)

Nous contribuons, ainsi, à notre santé, nous accomplissons et nous épanouissement au quotidien, sens de toute vie, pour nous-même, nos enfants.

Article rédigé dans le cadre du concours Penser et Agir octobre 2021

(Visité 4 fois, 1 visites aujourd'hui)

Ajouter votre commentaire

Recevoir ma prochaine publication

Mon article gratuit

• Mon astuce pour réaliser mes intentions au quotidien